lundi, 27 décembre 2010

"Allah", le nom de Dieu?

Certains pensent que “ YHWH ”, en hébreu, signifie “ Allah ” (Dieu). Mais “ Allah ” correspond à l’hébreu ´Èlohim, le pluriel de majesté du mot ´èlôah (dieu) qui lui vient de ‘Él’, une vieille racine sémite qui signifie vraisemblablement  « Puissant, Fort ». (Gn 14:18.) Il peut être utilisé pour parler de YHWH comme l'unique Dieu mais également d’autres dieux et hommes. Il est aussi largement employé dans la formation de noms propres, comme Élisha (qui signifie «  Dieu est salut ») et Mikaël (« Qui est comme Dieu ? »). 

Bien qu’il peut évidemment être utilisé pour désigner le vrai Dieu YHWH, en Arabie et dans le reste du Moyen Orient ce n’était pas le cas, "ce mot d'origine sémitique" était constamment utilisé pour désigner une ou plusieurs divinités païennes, tel que le culte à "Baal" ou encore au "Dieu Lune". Il est à noter qu’ils vénéraient vraisemblablement ces « fausses divinités » en leur attribuant une puissance supérieure à toute chose, d’où l’utilisation du terme ‘Dieu’. Si quelques uns restent sceptiques, nous pouvons utiliser l’exemple du père de Mohamed qui s'appelait  Abdallah (arabe: le serviteur de Dieu) bien avant l'avènement de l'Islam, alors que la divinité adorée à l'époque était le "Dieu Lune".

Selon la croyance islamique, "Allah" serait  le nom propre de Dieu,  alors que si nous examinons la Bible de près, nous allons directement nous rendre compte qu’il s’agit d’un titre et que  tout ce qui est adoré peut être appelé ‘par ce titre’, étant donné que l’adorateur lui attribue une puissance supérieure à la sienne et le vénère. On peut même faire de son ventre un dieu (Rm 16:18 ; Ph 3:18, 19). La Bible dit aussi qu’il y a beaucoup de dieux (Ps 86:8 ; 1Co 8:5, 6), mais elle montre aussi que les dieux des nations sont des dieux sans valeur. (Ps 96:5),  

Molek, Ashtoreth, Baal, Dagôn, Merodak, Zeus, Hermès et Artémis sont quelques-uns des dieux et déesses cités nominativement dans la Bible (Lévitique 18:21 ; Juges 2:13 ; 16:23 ; Jérémie 50:2 ; Actes 14:12 ; 19:24). Cependant, seul YHWH y est présenté comme le Dieu (« Allah » en arabe) Tout-Puissant. Les autres « dieux » étant simple et purement le fruit de l’imagination de l’homme : ils n’existent pas. Moïse a, par exemple, entraîné son peuple dans un chant de victoire qui disait : “ Qui est comme toiparmi les dieux, ô YHWH ? ” — Exode 15:11.

Tout bien considéré, le terme “Dieu”, ainsi que les termes correspondants dans les autres langues, ne sont qu’un des nombreux titres de Dieu et non pas un nom propre. Un Hébreu ne pouvait manifestement se contenter de dire à un Philistin ou à un Assyrien qu’il adorait “ Dieu [’Èlohim] ” pour identifier Celui à qui allait son culte étant donné que tant bien un assyrien comme un philistin considéraient chacun son dieu comme étant “ Dieu [’Èlohim] ” (1S 5:7 ; 2R 19:37 ; 1R 18 :21). Ce qui différenciait donc véritablement le vrai Dieu des faux dieux, c’était son nom personnel,יהוה   Ps. 83:18.

 

Quel est le nom personnel de Dieu ?

Qui a recueilli le vent dans le creux de ses deux mains ? Qui a enveloppé les eaux dans un manteau ? Qui a fait lever toutes les extrémités de la terre ? Quel est son nom et quel est le nom de son fils ?_ Proverbes 30:4

“ Je suisיהוה  . C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées._Isaïe 42:8 

Mohamed, a-t-il parlé au nom de YHWH ? Bien que le nom de "   יהוה  " revienne plus de 7 000 fois dans les Saintes Écritures, on ne le trouve nulle part dans le Qu’ran et il n’y a aucun équivalent en arabe. Tous les prophètes de la Bible parlent en son nom et l’utilisent avec un profond respect.

 

  

       

 Hébreu 

Nombre de fois dans les Saintes Écritures

 

   Arabe

Nombres de fois dans le Qur’an

Titre général

אלהים

 

« Eloha » 

et « Elohim »

(le Dieu)

 

 

  ±  5000

اللّٰه

 

Allah 

Al+Ilah 

(le Dieu)

 

 

  ±  2700

Titre de possession

אדני

Seigneur

     

  ±  800

ربّ

Seigneur

 

  ±  980 

Nom personnel

יהוה

(YHWH en français)

 

   + 7000

Aucun

équivalent

 

      0 

Dans le schéma ci-dessus nous voyons que le nom de Dieu n'apparait aucune seule fois dans le Coran

 

Le grand et redoutable nom de Dieu.

YHWH.jpg

 

Le nom de Dieu en hébreu est YehuwahYahvé ou Jéhovah. Ceci dépend de la translittération adoptée pour le tétragramme hébreuיהוה   (YHWH). 

Puis Dieu dit encore à Moïse : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘יהוה   le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis et c’est là mon mémorial de génération en génération. _Exode 3:15 

“ Je suisיהוה  . C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées._Isaïe 42:8 

“ Car ton Grand Auteur est ton propriétaire-époux,יהוה   des armées est son nom ; et le Saint d’Israël est ton Racheteur. Il sera appelé le Dieu de toute la terre._Isaïe 54:5 

pour qu’on sache que toi, dont le nom estיהוה  , tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre !_Psaume 83:18 

Remarque : YHWH (héb. :יהוה) est le nom personnel de Dieu (Is 42:8; 54:5; Ps 83:18), et est présenté sous la forme de quatre consonnesyōḏ(י  ), (ה  ), wāw(ו  ) (ה  ), communément appelées le Tétragramme (du grec tétra- = “ quatre ”, et gramma =“ lettre ”).  YHWH signifie littéralement "JE SERAIS CE QUE JE SERAIS" (’Èhyèh ’Ashèr ’Èhyèh) du verbe héb. hawah ["être" ou "devenir"] à l’imparfait de la forme causative.  On pourrait comprendre la signification de son nom personnel par : "Dieu "deviendra" la solution qui s'impose." 

 

Le nom de Dieu subsistera pour toujours. 

Que son nom soit pour des temps indéfinis ; que devant le soleil son nom s’accroisse, et que par son moyen ils se bénissent ; que toutes les nations le déclarent heureux._Psaume 72:17 

Ôיהוה  , ton nom est pour des temps indéfinis. Ôיהוה  , ton mémorial est de génération en génération._Psaume 135:13 

Celui qui fit aller à la droite de Moïse Son bras magnifique ; Celui qui fendit les eaux devant eux, pour se faire un nom de durée indéfinie ; _Isaïe 63:12

 

L'importance que le nom de Dieu peut avoir. 

Dans toute la Bible il n'y a pas un seul prophète qui n'ait pas fait connaître aux hommes le nom de Dieu. Un prophète doit invoquer le nom de Dieu, si ce n'est pas le cas alors il ne s'agit pas d'un véritable prophète. 

Jusqu’à quand cela existera-t-il dans le cœur des prophètes qui prophétisent le mensonge et qui sont des prophètes de la ruse de leur cœur ? Ils pensent faire oublier mon nom à mon peuple au moyen de leurs rêves qu’ils ne cessent de se raconter l’un à l’autre, comme leurs pères ont oublié mon nom par le moyen de Baal._Jérémie 23:26-27 

La fureur de "YHWH" se déverse sur ceux qui n’invoquent pas son nom, sur ceux qui ne font alors aucun cas du véritable Dieu"YHWH". (la fureur de Dieu est-elle sur Mohammed ?) 

Déverse ta fureur sur les nations qui ne t’ont pas connu, et sur les royaumes qui n’ont pas invoqué ton nom._Psaume 79:6 

Déverse ta fureur sur les nations qui n’ont tenu aucun compte de toi, et sur les familles qui n’ont pas invoqué ton nom. Car elles ont dévoré Jacob. Oui, elles l’ont dévoré, et elles continuent à l’exterminer ; et elles ont désolé sa demeure._Jérémie 10:25 

YHWHlui-même souhaite depuis les temps anciens que son nom soit proclamé dans toute la terre et que même ses adversaires le connaissent (pour que les nations s’agitent à cause de lui). Cela explique donc le fait que tous les prophètes de la Bible, ainsi que Jésus-Christ et ses apôtres aient fait connaître "le nom divin" et qu'ils l'aient loué en publique sans aucune contrainte. 

Mais, en fait, c’est pour cela que je t’ai laissé exister : c’est pour te faire voir ma force et afin qu’on proclame mon nom dans toute la terre_Exode 9:16 

toi, puisses-tu écouter depuis les cieux, le lieu fixe où tu habites, et tu devras agir selon tout ce pour quoi l’étranger t’appellera ; afin que tous les peuples de la terre apprennent à connaître ton nom, pour te craindre, comme fait ton peuple Israël, et pour savoir que ton nom a été invoqué sur cette maison que j’ai bâtie._1 Rois 8:43 

alors toi, puisses-tu écouter depuis les cieux, du lieu fixe où tu habites, et tu devras agir selon tout ce pour quoi l’étranger t’appellera ; afin que tous les peuples de la terre connaissent ton nom et qu’ils te craignent, comme fait ton peuple Israël, et qu’ils sachent que ton nom a été invoqué sur cette maison que j’ai bâtie._2 Chroniques 6:33 

Oui, vous direz en ce jour-là : “ Rendez grâces àיהוה  . Invoquez son nom. Faites connaître parmi les peuples ses manières d’agir. Mentionnez que son nom est élevé._ Isaïe 12:4 

comme lorsque le feu allume les broussailles, [et] que le feu fait bouillir l’eau, afin de faire connaître ton nom à tes adversaires, pour que les nations s’agitent à cause de toi !_Isaïe 64:2 

À coup sûr, je sanctifierai mon grand nom, [...]et il faudra que les nations sachent que je suisיהוה  ._ Ézékiel 36:23

 

Comment le nom de Dieu et-il devenu un mystère ?

Une superstition a pris naissance, qui empêchait les Juifs de prononcer le nom divin, Yehuwah. Par conséquent, lorsqu’ils lisaient les Saintes Écritures et qu’ils voyaient le nom Yahvé, ils avaient pris l’habitude de dire ´Adhonay, qui signifie “ Seigneur ”. En certains endroits, ils ont même altéré le texte hébreu original en écrivant ´Adhonay au lieu de “ Jéhovah ”. 

Les chefs religieux de la chrétienté ont suivi la même voie. Ils ont remplacé le nom YHWH par “ Dieu ” (“ Allah ” en arabe) et “ Seigneur ”. Cela a contribué à la naissance de la fausse doctrine de la Trinité, qui n’a pas sa source dans les Saintes Écritures. À cause de cela, des millions de personnes se trompent en adorant Jésus et l’esprit saint, et considèrent qu’ils sont égaux à Dieu.

Les chefs du judaïsme et de la chrétienté partagent donc la responsabilité de la méconnaissance universelle du grand Nom. Mais Dieu a fait cette prophétie : “ À coup sûr, je sanctifierai mon grand nom, [...] et il faudra que les nations sachent que je suisיהוה  . ” Oui, le Créateur fera connaître son nom parmi toutes les nations, parce qu’il n’est pas le Dieu des Juifs ou de quelque autre nation. Yehuwah est le Dieu de tous les humains.Ézékiel 36:23 ; Genèse 22:18 ; Psaume 145:21 ; Malaki 1:11.

 

Les bienfaits pour le juste qui invoque et qui place confiance en YHWH 

Le nom de YHWH, une « forteresse au temps de détresse ». 

Le nom deיהוה   est une tour forte. Le juste y court et se trouve protégé._Proverbes 18:10 

Ceux qui connaissent ton nom mettront leur confiance en toi, car tu ne quitteras nullement ceux qui te cherchent, ôיהוה   !_Psaumes 9:10 

Remarque : Ce verset révèle une vérité fondamentale sur la tendresse que Yehuwah éprouve envers ses fils et sur l’intérêt qu’il leur porte. Dieu protège particulièrement les justes qui le recherchent activement, comme s’ils couraient s’abriter dans une tour forte. Mika n’avait aucun mal à faire confiance à YHWH, ce qui devrait être aussi votre cas. Il a déclaré : “ Pour moi, c’estיהוה   que je guetterai. ” (Mika 7:5, 7). Contrairement aux humains, qui sont imprévisibles, Yehuwah a le désir et le pouvoir de réaliser son dessein, afin de justifier sa souveraineté et d’assurer le bonheur durable des hommes de foi.

De nos jours (avant la venue du grand et redoutable jour de YHWH) qui s’en tirera ‘sain et sauf ’ ? 

Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang, avant la venue du grand et redoutable jour de יהוה  . Oui, il arrivera que tout homme qui invoquera le nom deיהוה   s’en tirera sain et sauf ; car au mont Sion et à Jérusalem il y aura les rescapés, comme l’a dit יהוה  , et parmi les survivants, que יהוה   appelle. ”_Yoël 2:31-32 

Et tout homme qui invoquera le nom deיהוה   sera sauvé. ’_Actes 2:21 

Car “ tout homme qui invoquera le nom deיהוה   sera sauvé ”._Romains 10:13 

Remarque : Pour invoquer le nom deYHWH, il ne suffit pas de le connaître et de le prononcer (Isaïe 1:15). Le contexte de Yoël 2:32 met aussi en avant la repentance sincère et la confiance dans le pardon deYHWH(Yoël 2:12, 13). Invoquer le nom de Dieu signifie apprendre vraiment à le connaître, mettre sa confiance en lui, lui obéir et lui accorder la première place dans sa vie. Le service deYHWHdevient la priorité des priorités. Cela contribue dans une large mesure à rendre une vie heureuse et longue, ce qui est une bénédiction venant de Dieu. — Matthieu 6:33

Car “ tout homme qui invoquera le nom deיהוה   sera sauvé ”. Cependant, comment invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas foi ? Et comment auront-ils foi en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment entendront-ils sans quelqu’un qui prêche ? _Romains 10:13-14

 

Jésus-Christ et les disciples utilisaient également le nom de Dieu. 

“ Vous devez donc prier ainsi : “ ‘ Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié._Matthieu 6:9 

Père, glorifie ton nom. ” Une voix vint donc du ciel : “ Et je [l’]ai glorifié, et je [le] glorifierai de nouveau. ”_Jean 12:28 

“ J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés, et ils ont observé ta parole._Jean 17:6 

Quand j’étais avec eux, je veillais sur eux à cause de ton nom que tu m’as donné ; et je les ai gardés, et aucun d’eux n’est détruit, excepté le fils de destruction, afin que [la parole de] l’Écriture s’accomplisse._Jean 17:12 

Et je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en union avec eux. ”_Jean 17:26 

Remarque : 

Le nom de Jésus signifie “ YHWHest salut ”.

Lorsque Jésus citait les Écritures hébraïques ou en donnait lecture, il utilisait à coup sûr le nom divin :

« יהוה      »

Matthieu 4:4, 7, 10

Deutéronome 8:3 ; 6:16 ; 6:13 

Matthieu 22:37

Deutéronome 6:5 

Matthieu 22:44

Psaumes 110:11

Les adorateurs du vrai Dieu sont déterminés à marcher au nomde YHWH leur Dieu. 

Car tous les peuples, eux, marcheront chacun au nom de son dieu, mais nous, nous marcherons au nom denotre Dieu יהוה   pour des temps indéfinis, oui pour toujours. _Mika 4:5 

Remarque : Si Mohamed était un vrai adorateur de Dieu ne serait-il pas déterminé à marcher au nom deYHWHle vrai Dieu(Mika 4:5).

 

Conclusion

Le Coran ne mentionne pas le nom de Dieu alors qu'un prophète doit parler au nom de Dieu car le message doit se conformer au message qui l'a précédé. D’après la Parole de Dieu, un prophète doit invoquer le nom de Dieu car si ce n’est pas le cas, il s’agit alors d’un prophète de la ruse de son cœur qui prophétise le mensonge. Nous pouvons également en conclure que la fureur de Dieu était probablement sur Mohammed et qu'il ne pouvait s’agir d’un véritable adorateur deיהוה  , le véritable Dieu.

Lien à visiter : http://la-bonne-nouvelle-du-royaumepour-la-gloire-de-yhvh.skynetblogs.be/post/7406613/le-nom-personnel-de-dieu-un-nom-pour-des-temp

 

23:30 Écrit par administrateur du blog dans Islam | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Moïse préfigura Jésus-Christ ou Mahomet?

“ Ni part ni héritage avec Israël ne deviendront la propriété des prêtres, des Lévites, de la tribu entière de Lévi. Les sacrifices de Jéhovah faits par le feu, oui son héritage, [voilà ce qu’] ils mangeront. 2 Aucun héritage donc ne deviendra sa propriété au milieu de ses frères. Jéhovah est son héritage, comme il le lui a dit. 3 “ Or voici quel sera le droit des prêtres sur le peuple, sur ceux qui sacrifient une victime, que ce soit un taureau ou un mouton : on doit donner au prêtre l’omoplate, les mâchoires et l’estomac. 4 Les prémices de ton grain, de ton vin nouveau et de ton huile, et les prémices de la tonte de ton petit bétail, [voilà ce que] tu dois lui donner. 5 Car c’est lui que Jéhovah ton Dieu a choisi parmi toutes tes tribus, pour se tenir là [et] servir au nom de Jéhovah, lui et ses fils, toujours. 6 “ Et si le Lévite sort de l’une de tes villes de tout Israël, où il avait résidé pendant quelque temps, et qu’il vienne vraiment, à cause de quelque envie de son âme, au lieu que Jéhovah choisira, 7 alors il faudra qu’il serve au nom de Jéhovah son Dieu comme tous ses frères, les Lévites, qui se tiennent là devant Jéhovah. 8 Une part égale, [voilà ce qu’]il devra manger, outre ce qu’il tire des choses qu’il vend sur ses biens ancestraux. 9 “ Quand tu seras entré au pays que Jéhovah ton Dieu te donne, tu ne devras pas apprendre à faire selon les choses détestables de ces nations. 10 Il ne se trouvera chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce la divination, aucun magicien, ni personne qui cherche les présages, ni aucun sorcier, 11 ni personne qui lie autrui par quelque sortilège, ni personne qui consulte un médium, ou quelqu’un qui fait métier de prédire les événements, ou quiconque interroge les morts. 12 Car tout [homme] qui fait ces choses est chose détestable pour Jéhovah, et c’est à cause de ces choses détestables que Jéhovah ton Dieu les chasse de devant toi. 13 Tu te montreras intègre avec Jéhovah ton Dieu. 14 “ Car ces nations que tu dépossèdes écoutaient les magiciens et les devins ; mais quant à toi, Jéhovah ton Dieu ne t’a rien donné de pareil. 15 Un prophète du milieu de toi, d’entre tes frères, comme moi, voilà ce que Jéhovah ton Dieu suscitera pour toi — c’est lui que vous écouterez — 16 en réponse à tout ce que tu as demandé à Jéhovah ton Dieu en Horeb, au jour de la congrégation, en disant : ‘ Que je ne recommence pas à entendre la voix de Jéhovah mon Dieu et que je ne voie plus ce grand feu, de peur que je ne meure. ’ 17 Alors Jéhovah m’a dit : ‘ Ils ont bien fait de dire ce qu’ils [ont dit]. 18 C’est un prophète comme toi que je leur susciterai du milieu de leurs frères ; oui, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira vraiment tout ce que je lui ordonnerai. 19 Et il arrivera à coup sûr que l’homme qui n’écoutera pas mes paroles, celles qu’il dira en mon nom, je lui en demanderai compte moi-même. 20 “ ‘ Mais le prophète qui a la présomption de dire en mon nom une parole que je ne lui ai pas ordonné de dire ou qui parle au nom d’autres dieux, ce prophète-là devra mourir. 21 Et si tu dis dans ton cœur : “ Comment reconnaîtrons-nous la parole que Jéhovah n’a pas dite ? ” 22 Quand le prophète parlera au nom de Jéhovah et que la parole n’arrivera pas ou ne se réalisera pas, c’est là la parole que Jéhovah n’a pas dite. Le prophète l’a dite par présomption. Tu ne devras pas avoir peur de lui. '_Deutéronome 18:1-22

  

D’après les musulmans, « du milieu de leurs frères » : se réfère non aux fils d'Israël, mais plutôt aux ismaéliens. Une lecture en son contexte permet de clarifier cette mauvaise interprétation.

  

“ Ni part ni héritage avec Israël ne deviendront la propriété des prêtres, des Lévites, de la tribu entière de Lévi. Les sacrifices de Jéhovah faits par le feu, oui son héritage, [voilà ce qu’]ils mangeront.  Aucun héritage donc ne deviendra sa propriété au milieu de ses frères. Jéhovah est son héritage, comme il le lui a dit._Deutéronome 18:1-2

  

En Israël, la division par tribus se fondait sur la descendance des 12 fils de Jacob (Gn 29:32–30:24 ; 35:16-18). Ces “ douze chefs de famille ” produisirent “ les douze tribus d’Israël ”. (Gn 49:1-28 ; Ac 7:8.) Cependant, Jacob bénit les deux fils de Joseph, Manassé l’aîné et Éphraïm le cadet, et dit : “ Éphraïm et Manassé seront à moi comme [mes vrais fils] Ruben et Siméon. ” (Gn 48:5, 13-20). Lorsque les diverses tribus reçurent leur héritage territorial en Terre promise (Jos 13-19), il n’y avait pas de “ tribu ” de Joseph.  À la place, “ les fils de Joseph ”, Manassé et Éphraïm, furent comptés comme deux tribus distinctes en Israël. Mais de la manière dont Jéhovah organisa les choses, cela ne porta pas à 13 le nombre des tribus d’Israël se voyant attribuer un héritage, car les Lévites ne reçurent pas d’héritage territorial. Jéhovah avait choisi “ la tribu de Lévi ” (Nb 1:49) à la place des premiers-nés des autres tribus pour servir au sanctuaire (Ex 13:1, 2 ; Nb 3:6-13, 41 ; Dt 10:8, 9 ; 18:1). En conséquence, il y eut 12 tribus non lévites en Israël. — Jos 3:12, 13 ; Jg 19:29 ; 1R 11:30-32 ; Ac 26:7.

 

Dans tout le Deutéronome 18 on se réfère à la tribu de Lévi, à laquelle Moïse appartenait,  et à "leurs frères" c’est-à-dire aux onze tribus restantes d’Israël. C'est là, un fait indéniable. Aucune méthode honnête d'interprétation ne peut admettre que Deutéronome 18 se rapporte à quelqu’un d’autre que la tribu de Lévi et des tribus restantes d'Israël.

 

Et moi, voici que j’ai pris vos frères, les Lévites, du milieu des fils d’Israël, comme un don pour vous, comme ceux qui ont été donnés à Jéhovah pour assurer le service de la tente de réunion._Nombres 18:6

  

Et maintenant, livrez ces hommes, ces vauriens qui sont à Guibéa, afin que nous les mettions à mort, et balayons hors d’Israël ce qui est mauvais. ” Mais les fils de Benjamin ne voulurent pas écouter la voix de leurs frères, les fils d’Israël._Juges 20:13

  

“ Dis à Rehabam le fils de Salomon, le roi de Juda, et à toute la maison de Juda, à Benjamin et au reste du peuple : ‘ Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Vous ne devez pas monter combattre contre vos frères les fils d’Israël. Retournez chacun à sa maison, car c’est de par moi que cette chose est arrivée. ” ’ ” Ils obéirent donc à la parole de Jéhovah et retournèrent chez eux, selon la parole de Jéhovah._1 Rois 12:23-24

  

D’après les musulmans, « un prophète comme toi [Moïse] » : se réfère non à Jésus, mais à Mohamed.

  

À fin de prouver que ce prophète s’agit de Mohamed, certains musulmans sont prêts à prendre les similitudes issues des généralités et non les points de similitudes issues des spécificités. Effectivement, il n'y a rien de particulier à être né normalement, avoir eu un père, une mère, une descendance, être mort dans son lit, et avoir été enterré. Notons que Mohamed à son époque, n'était pas le seul, à se réclamer prophète et à avoir été accepté par son peuple, des hommes tels que Musailamah et Malik Ibn Nawera (ennemis et concurrents de Mohamed) qui se réclamaient également être prophète, ont aussi été accepté par leur peuple. En fait, nous pouvons dire que ces hommes, possédaient les mêmes points de similitudes qu'établissent les musulmans pour Moïse et Mohamed. Ceci montre combien les points de ressemblances entre Moïse et Mohammed émis par des musulmans n'ont rien de particulier, et ne peuvent donc pas déterminer, le prophète traité en Deutéronome 18:15-18 comme étant Mohamed.

 

Mais que dire de l’Oint promis, du Messie : Jésus ?

 

 

Moïse

Jésus Christ

Mohamed

Moïse fut de la lignée prophétique de Jacob, fils d’Isaac.

(Ex 2:1 ; Genèse 46:1)

Jésus fut de la lignée de Jacob de part Marie et de par Joseph (son père adoptif).

(Mt 1 :2, 16)

A cette époque, le Temple n’avait pas encore détruit, pour ça on avait encore accès aux registres publics officiels qui étaient nécessaires pour établir la généalogie de quelqu’un. Les scribes et les Pharisiens, ainsi que les Sadducéens, étaient des ennemis acharnés du christianisme, qui auraient employé n’importe quel argument valable pour discréditer Jésus, et pourtant, il faut le noter, ils ne contestèrent jamais ces généalogies.

Mohamed fut de la lignée d’Ismaël (d’après les musulmans) quoi que contrairement à Jésus il n’y avait aucun document pour le prouver.

 

Moïse a quitté une position élevée pour servir YHWH

(Hé 9 :26)

Jésus a quitté une position élevée pour servir YHWH

(Ph 2 :5-7)

Mohamed n’a jamais quitté de position élevée. D’ailleurs il est plutôt mort en ayant une position élevée.

Dans sa tendre enfance Moïse a échappé à un meurtre ordonné par le dirigeant de son époque.

(Ex 1:22 ; 2:1-10)

Dans sa tendre enfance Jésus a échappé à un meurtre ordonné par le dirigeant de son époque.

(Mt 2 :13-18 ; 2 Co 8 :9)

Dans sa tendre enfance Mohamed n’a jamais échappé à aucun meurtre encore moins ordonné par un dirigeant.

Après cela, YHWH dit à Moïse, en Madiân : “ Va, retourne en Égypte, car tous les hommes qui pourchassaient ton âme sont morts. ”

(Exode 4:19)

 

et dit : “ Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va au pays d’Israël, car ceux qui cherchaient l’âme du petit enfant sont morts. ”

(Mt 2:2)

Dieu n’a jamais tué ceux qui pourchassaient l’âme de Mohamed, il le fit lui-même.

Moïse fut appelé hors d’Égypte avec le “[fils] premier-né” de Dieu, la nation d’Israël dont il était le conducteur.

(Ex 4:22, 23 ; Ho 11:1)

Jésus fut appelé hors d’Égypte en tant que Fils premier-né de Dieu.

(Mt 2 :15, 19-21)

Mohamed n’a jamais mis ses pieds en Egypte. Pour Mohammed Dieu n’a pas de Fils.

Moïse a jeûné  pendant 40 jours en un endroit désertique.

(Ex 34 :28)

Jésus a jeûné pendant 40 jours en un endroit désertique.

(Mt 4 :1, 2)

Mohamed n’a jamais jeûné pendant 40 jours en un endroit désertique.

Moïse vint au nom de YHWH

(Ex 3 :13-16)

Jésus vint au nom de YHWH. Le nom de Jésus signifie d’ailleurs “ YHWH est salut ”.

(Jean 5 :43)

Mohamed ne vint jamais au nom d’YHWH, d’ailleurs il est probable qu’il ne  connaissait pas son nom vu qu’il ne l’a jamais prononcé  ni fait aucune allusion à ce dernier.

Moïse proclama le nom d’YHVH et fut utilisé par YHVH pour magnifier son nom.

(Dt 32 :3 ; Ex 9 :13-16)

Jésus proclama le nom d’YHWH et fut utilisé par YHWH pour magnifier son nom.

(Jean 17 :6, 26)

Mohamed n’a jamais proclamé le nom de Dieu ni l’a fait connaître à qui que se soit.

Dieu a donné à Moïse toute l’autorité, comme venant de sa part.

(Ex 4:16 ; 7 :1)

Dieu a donné à Jésus toute l’autorité, comme venant de sa part.

(Jean 3:35-36 ; Jean 10:18 ; Mt 28 :18)

Le Coran ne reporte jamais que Dieu aurait publiquement rendu témoignage de Mohamed.

Moïse ne vit littéralement YHWH en personne, mais il eut avec lui des relations plus directes, plus suivies et plus intimes que tout autre prophète avant Jésus Christ. YHWH connaissait Moïse « face à face » et lui parlait « bouche à bouche ».

(Nb 12 :6-8 ; Dt 34 :10-12)

Jésus “le Premier-né de toute création ”, bénéficie d’une intimité sans pareille avec YHWH et cela depuis le Commencement. Sur Terre, Jésus démontra également la relation directe et intime qu’il avait avec le Père au point de témoigner qu’il connaissait le Père et de lui parler « bouche à bouche ».

(Jean 1 :18 ; Pr 8 :22-31 ; Mt 11 :27 ; Cl 1:5 ; Jean 12 :28)

Selon Mohamed, Dieu est distant et inconnaissable. Mohammed ne Lui a jamais parlé « face à face » ni « bouche à bouche ».

 

Moïse était d’une humilité exceptionnelle.

(Nb 12 :3)

Jésus était d’une humilité exceptionnelle.

(Mt 11 :28-30)

Le Coran ne reporte jamais que Mohamed  était humble ni qu’il était d’une humilité exceptionnelle.

YHWH a utilisé Moïse pour nourrir une grande foule.

(Ex 16:2)

YHWH a utilisé Jésus pour nourrir une grande foule.

(Ex 6:48-51)

Le Coran ne reporte jamais que Mohammed aurait nourri une grande foule.

Moïse a accompli toutes sortes de miracles stupéfiants.

(Ex 14:21-31 ; Ps 78:12-54)

Jésus a accompli toutes sortes de miracles stupéfiants.

(Mt 11:5 ; Mc 5:38-43 ; Luc 7:11-15 ; 18-23)

Mohamed n’a accompli aucun miracle

(Sourate 29:50)

Le premier miracle de Moïse fut de changer les eaux du fleuve Nil en sang

(Ex 7:20)

Le premier miracle de Jésus fut de changer l’eau en vin (le vin symbolise le sang dans la nouvelle alliance)

(Jean 2:7-9)

Mohamed n’a accompli aucun miracle

(Sourate 29:50)

Beaucoup des miracles de Moïse avaient un rapport avec l’eau.

(Ex 7:20 ; Ex 14:21 ; Ex 17:16 ; Nb 20:11)

Beaucoup de miracles de Jésus avaient un rapport avec l’eau.

(Mt 14:25 ; Jean 2:7-9 ; Jean 8:23-24)

Mohamed n’a accompli aucun miracle

(Sourate 29:50)

Moïse implora YHWH de pardonner les Israélites qui apeurés et rebelles refusaient d’entrer dans la Terre Promise et qui en plus tentèrent de cribler de pierres Josué et Caleb malgré tous les signes que Dieu opéra chez eux.

(Nb 14:11-20)

Jésus implora YHWH de pardonner [les soldats romains et] les Israélites rebelles qui refusaient de croire que Jésus était le Messie et qui ont été responsables de sa souffrance et de sa mort malgré les signes que Dieu opéra chez eux.

(Luc 23 :34)

Mohamed n’a jamais imploré Dieu de pardonner qui que ce soit.

Moïse craignait d’être lapidé par les Israelites

(Ex 17:4)

 

Jésus craignait d’être lapidé par des juifs donc il se cacha et sortit du temple. A plusieurs reprises des juifs tentèrent de le lapider.

(Jean 8:59 ; Jean 10:31)

Mohamed ne fut jamais menacé de lapidation.

Les Israelites se rassemblèrent contre Moïse car se mirent à l’envier dans le camp

(Ps 106:16 ; Nombres 16:3)

 

C’est par envie que les prêtres en chef [les pharisiens] ont livré Jésus

(Marc 15 :10)

 

Ni les Israelites ni aucun autre peuple ne s’est jamais rassemblé contre Mohammed à cause d’envie.

Moïse fut transfiguré dans la présence de YHWH. Son visage rayonna. Le peuple le craignit mais il l’appela avec amour et lui exposa la parole de Dieu.

(Ex 34 :29-35)

 

Jésus fut transfiguré et tout son aspect rayonna. Ses disciples le craignirent mais il leur exposa la parole que Dieu révélait.

(Mc 9 :2-9)

Mohamed ne fut jamais transfiguré.

Moïse a administré la « maison de Dieu ».

(Nb 12:7)

Jésus a administré la « maison de Dieu ».

(Hé 3 :2-6)

Le Coran ne reporte jamais que Mohamed a administré la « maison de Dieu »

Moïse s’est offert a être effacé du livre de vie à la place de son peuple qui avait commis un grand pêché. Mais cela n’a pas semblé juste à YHWH.

(Ex 32 :30-35)

Jésus s’est offert pour porter les péchés de plusieurs. Cela a semblé juste à YHWH.

(Isaïe 53 :10-11 ; Hé 9 :28)

Mohamed ne s’est jamais offert à perdre sa vie pour qui que ce soit.

YHWH a confié à Moïse la mission de délivrer son peuple d’Égypte, de l’esclavage. Moïse put alors être appelé de façon appropriée oint, “ Christ ”. (d’après la Bible « être oint » signifie recevoir de la part de Dieu une mission importante pour la réalisation de ses desseins).

(Ex 3 :1-15 ; Dt 6 :21 ; Isaïe 63 :11 ; Hé 11 :24-26)

YHWH a confié à Jésus la mission de délivrer son peuple de l’esclavage du péché. Il devint Christ (Oint) après que le prophète Jean l’eut baptisé dans le Jourdain. Il reconnut dès lors qu’il était “ le Christ ” ou Messie.

(Isaïe 53 :10 ; Dn 9 :24 ; Rm 6 :5-6 ; Mc 14 :61, 62 ; Jean 4 :25, 26)

Mohamed n’a pas libéré de peuple de l’esclavage ou d’une oppression quelconque.

Moïse fut le médiateur de l’alliance de la Loi entre Dieu et la nation d’Israël.

(Ex 19 :3-9 ; Ex 24 :8)

Jésus fut le médiateur de l’alliance nouvelle entre Dieu et l’“Israël [spirituel] de Dieu”.

(Jr 31 :31 ; Ml 3 :1 ; Lc 22:20 ; Hé 8:6 ; 9:15 ; Ga 6:16)

Mohamed ne fut le médiateur d’aucune alliance.

La première alliance fut scellée par le sang de taureaux et de boucs qui fut répandu sur tout Israël pour la rémission des péchés (car sans sang il n’y a pas d’alliance)

(Ex 24 :5-8 ; Hé 9 :19-21)

 

La nouvelle alliance fut scellée par le sang de Jésus Christ qui fut répandu sur l’«Israël [spirituel] de Dieu » pour la rémission des péchés (car sans sang il n’y a pas d’alliance)

(Daniel 9 :27 ; Hé 9 :13-15 ; Mt 26 :28)

Mohamed était ouvertement opposé au sacrifice des animaux en enseignant qu’aucune tierce personne ne pouvait expier les péchés d’autrui

(Sourate 6:164 ; 53:38)

De même que, dans le désert, le serpent de cuivre fut placé sur une perche par Moïse ; il fut ainsi placé dans une position de maudit. Dans le désert, il était, semble-t-il, nécessaire, pour l’Israélite mordu par un des serpents venimeux envoyés par YHWH, de regarder le serpent de cuivre avec foi.

(Jean 3 :13-15 ;Nb 21 :6-9 ; Dt 21 :22, 23)

De même le Fils de Dieu fut attaché sur un poteau apparaissant à beaucoup comme un malfaiteur et un pécheur, en quelque sorte dans une position de maudit devenant malédiction à notre place. De même, pour obtenir la vie éternelle grâce à Christ, il est nécessaire d’exercer la foi en lui.

(Jean 3 :13-15 ; Isaïe 53 :3-4 ; 9-11 ; Ga 3 :13 ; 1P 2 :24)

Il n’y a aucune comparaison possible entre le serpent de cuivre et Mohamed.

Moïse a rempli les fonctions de juge, de législateur et de conducteur (guide)

(Ex 18:13 ; 32:34 ; Dan 9:25 ; Malachie 4:4)

Jésus a rempli les fonctions de juge, de législateur et de conducteur (guide)

(Mt 23:10 ; Jean 5:22, 23 ; 13:34)

Le Coran ne reporte jamais que Mohamed a rempli les fonctions de juge, de législateur et de conducteur (guide)

Moïse a rempli la fonction d’avocat auprès de YHWH

(Nb 27:5)

 

Jésus est un avocat auprès de YHWH

(1 Jean 2:1)

 

Le Coran ne reporte jamais que Mohamed a rempli la fonction d’avocat auprès de Dieu.

Moïse a rempli la fonction de prêtre auprès de YHWH

(Ps 99:6 ; Ex 24:6)

Jésus exerce la fonction de prêtre auprès de YHWH

(Hé 3 :1 ; Hé 8:1)

Le Coran ne reporte jamais que Mohamed a rempli la fonction de prêtre auprès de Dieu. D’ailleurs pour Mohamed les prêtres c’étaient des officiants du culte chez les chrétiens (Al-Maidah 5:82) mais dans la Bible il s’agit des représentants de Dieu qui offraient à Dieu des dons et des sacrifices pour les péchés.

Moïse a rempli la fonction d’intercesseur pour le peuple de YHWH

(Nb 21 :7)

Jésus exerce la fonction d’intercesseur pour le peuple de YHWH

(Rm 8:34)

 

Mohamed n’a jamais exercé la fonction d’intercesseur pour le peuple car pas seulement il n’a jamais parlé à Dieu « face à face » comme il considérait Dieu comme quelqu’un de distant et d’inconnaissable.

Moïse a rempli la fonction de prophète. D’ailleurs les prophéties de Moïse se sont accomplies.

(Dt 18:15-22; 28:15-68)

Jésus a également rempli la fonction de prophète. D’ailleurs les prophéties de Jésus se sont accomplies.

(Mt 24 ; Mc 13)

Sauf quelques allusions à des victoires militaires, Mohamed n’a jamais prononcé de prophéties qui se soient accomplies.

Moïse a choisit 12 hommes (des chefs d’Israël) chacun représentant une des 12 tribus d’Israël.

(Nb 1 :44)

Jésus a choisit 12 apôtres chacun représentant une des 12 tribus d’Israël spirituel.

(Mt 11 :1 ; Mt 19 :28 ; Luc 6 :13)

Mohammed n’a jamais choisi 12 hommes chacun représentant une des douze tribus d’Israël puisqu’il n’était pas Israelite et Jésus avait déjà choisi  douze apôtres pour quand il régnerait.

Moïse désigna Soixante-dix hommes des anciens d’Israël

(Nb. 11 :16, 24)

 

Jésus désigna Soixante-dix autres

(Luc 10 :1)

 

Mohammed n’a jamais désigné des disciples au nombre de Soixante-dix

Moïse savait où il allait mourir et pourquoi il allait mourir

(Dt 34 :4, 5)

Jésus savait où, quand (après avoir été baptisé Jésus savait qu’il ne lui restait plus que 3,5 ans à vivre), comment, pourquoi il allait mourir.

(Dn 9 :24-27 ; Mt 20 :17-19 ; Jean 13 :1 ; Zach 12 :10, 13 :6)

 

Mohammed est mort quelques jours après avoir été empoisonné par une femme juive. Il ne s’attendait pas à être empoisonné, encore moins à mourir.

Moïse a achevé l’œuvre que YHWH lui a donné

(Ex 40:33)

Jésus a achevé l’œuvre que YHWH lui a donné

(Jean 17:4)

 

Le Coran ne reporte jamais que Mohamed acheva l’œuvre que Dieu « soi-disant » lui a donné.

Après la mort de Moïse, Dieu fit disparaître son corps

(Dt 34:5, 6 ; Jude 9)

Après la mort de Jésus, Dieu fit disparaître son corps

(Actes 2:31)

Mohamed est enterré à Médine sur le terrain de sa demeure. Encore aujourd’hui son tombeau est visible à tous.

 

  

“Mais il ne s’est encore jamais levé en Israël de prophète comme Moïse, que Jéhovah connaissait face à face, ni quant à tous les signes et miracles que Jéhovah l’envoya faire au pays d’Égypte, à l’égard de Pharaon, de tous ses serviteurs et de tout son pays, ni quant à toute la main forte et à toute la grande et redoutable puissance que Moïse mit en œuvre sous les yeux de tout Israël. ”_Deutéronome 34:1-12 (voir aussi Exode 33:11)

 

Aucun prophète parmi tous les prophètes qui ont vécu en Israël n’a eu avec Dieu la relation privilégiée que Moïse connut, car il lui parlait “ face à face ”. Mais que dire de l’Oint promis, du Messie, qui serait la “postérité” de la “femme” céleste de Dieu (Genèse 3:15)? D’ailleurs, on ne peut nier qu’à de nombreux égards Jésus ressemble à Moïse.

 

D’après des musulmans, si Mohamed était un imposteur, Dieu l'aurait tué en tant que promesse de Deutéronome 18:20, puisque Mohamed s'est présenté comme parlant au nom de Dieu (Bien que le nom de Dieu soit YHWH et non Allah).

 

Si nous suivons le raisonnement de ces musulmans, nous devrions en conclure, que Joseph Smith, Mirza Ghulam Ahmed, Ellen G. White, Elijah Muhammad, Bahaullah, etc. sont tous de vrais prophètes, puisqu'ils n'ont pas été tués, à la place, ils ont eu, une mort naturelle. Deutéronome 18:20, n'exclu pas la possibilité qu'un faux prophète puisse ne pas être tué, ni n'exclu qu'un vrai prophète puisse être tué, mais c’est juste une commande au peuple d'Israël de comment il doit réagir face à de faux prophètes et même malgré cette commande beaucoup de prophètes furent eux-mêmes tués injustement par les propres Israelites.

 

Sous le règne d’Ahab et de Jézabel, beaucoup de prophètes de Jéhovah durent se cacher et vivre en fugitifs ou furent tués (1R 18:13, 14 ; 19:10). Le roi Manassé versa le sang innocent “ en très grande quantité ”. (2R 21:16.) Le roi Yehoïaqim mit à mort Ouriya, “ un homme qui prophétisait au nom de Jéhovah ”. (Jr 26:20-23.) Jérémie endura de nombreuses persécutions de la part de fonctionnaires du gouvernement (Jr 15:15 ; 17:18 ; 20:11 ; 37:15, 16 ; 38:4-6). Zekaria fut tué entre l’autel et sa maison (Luc 47:47-51). D’ailleurs Jésus a dit aux pharisiens : “ Malheur à vous, parce que vous bâtissez les tombes de souvenir des prophètes, mais vos ancêtres les ont tués ! Oui, vous êtes témoins des actes de vos ancêtres et pourtant vous les approuvez, parce que ceux-ci ont tué les prophètes, mais vous, vous bâtissez [leurs tombes]. Voilà aussi pourquoi la sagesse de Dieu a dit : ‘ Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, et il y en a qu’ils tueront et persécuteront, afin que soit réclamé à cette génération le sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la fondation du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zekaria, qui a été tué entre l’autel et la maison. ’ Oui, je vous le dis, il sera réclamé à cette génération. (Luc 11:47-51). Toutefois, les principaux instigateurs humains de la persécution religieuse sont depuis longtemps les défenseurs de la fausse religion. Ce fut vrai dans le cas de Jérémie (Jr 26:11). C’est aussi ce que vécut l’apôtre Paul (Ac 13:6-8 ; 19:23-29). Dans le cas de Jésus, on lit que “ les prêtres en chef et les Pharisiens réunirent le Sanhédrin et [...] Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : ‘ [...] Vous ne réfléchissez pas qu’il est de votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple et non que la nation entière soit détruite. ’ [...] Dès ce jour-là donc, ils tinrent conseil pour le tuer [Jésus] ” (Jn 11:47-53.). Avant de mourir finalement sur le poteau de supplice, Jésus endura d’autres persécutions cruelles de la part d’impies qui soutenaient les chefs religieux résolus à se débarrasser de lui. — Mt 26:67 ; 27:1, 2, 26-31, 38-44.

 

Ce qui semble manifestement malhonnête de la part de ces musulmans c’est qu’ils omettent la prophétie du verset 15 au verset 16. Pourquoi ?

 

Car nous pouvons remarquer que les Israelites demandaient ici un médiateur, un prophète comme Moïse qui pouvait se tenir entre Dieu et eux, qui comme Moïse puisse parler à Dieu « face à face » (Deutéronome 34:1-12 ; Exode 33:11).

 

en réponse à tout ce que tu as demandé à Jéhovah ton Dieu en Horeb, au jour de la congrégation, en disant : ‘ Que je ne recommence pas à entendre la voix de Jéhovah mon Dieu et que je ne voie plus ce grand feu, de peur que je ne meure._Deutéronome 18:16

 

Et ils disaient à Moïse : “ Parle avec nous, toi, et que nous écoutions, mais que Dieu ne parle pas avec nous, de crainte que nous ne mourions_Exode 20:19

 

Il va de soi que de nombreux prophètes fidèles, comme Isaïe ou Jérémie, se sont levés par la suite; mais aucun n’a eu avec Dieu la relation privilégiée que Moïse connut, car il lui parlait “ face à face ”. L’annonce de la venue d’un prophète ‘ comme lui ’ doit donc s’appliquer à une seule personne : le Messie. Donc ce prophète qui est annoncé en Deutéronome 18 ne peut pas s’agir de Mohammed, car d’après le Coran Mohammed ne connaissait pas Dieu « face à face » ni lui parlait « bouche à bouche » (car selon Mohammed, Dieu est distant et inconnaissable) mais c’était l’ange Gabriel qui lui parlait et qui lui portait le message. D’ailleurs le Coran confirme également que Dieu a parlé directement à Moïse (Sourate 4:164).

 

Les Saintes Ecritures comparent plusieurs fois Jésus et Moïse. Considérons quelques citations :

 

Philippe dit : "Nous avons trouvé celui dont Moïse, dans la Loi, et les Prophètes ont écrit : c’est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth."_Jean 1:45

 

Jésus dit : "En effet, si vous croyiez Moïse, vous me croiriez, car celui-là a écrit à mon sujet. "_Jean 5:46

 

5000 personnes dirent : "Aussi quand les hommes virent les signes qu’il accomplissait, ils se mirent à dire : “ Celui-ci est vraiment le prophète qui devait venir dans le monde."_Jean 6:14

 

L’apôtre Pierre dit : "Moïse en effet a dit : ‘ Jéhovah Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi. Vous devrez l’écouter selon toutes les choses qu’il vous dira. 23 Oui, toute âme qui n’écoutera pas ce Prophète sera complètement détruite du milieu du peuple. ’ 24 Tous les prophètes, en effet, depuis Samuel et ceux qui ont suivi, tous ceux qui ont parlé, ont aussi annoncé clairement ces jours-là. 25 Vous êtes les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a contractée avec vos ancêtres, en disant à Abraham : ‘ Et en ta semence seront bénies toutes les familles de la terre. ’ 26 C’est à vous d’abord que Dieu, après avoir suscité son Serviteur, l’a envoyé pour vous bénir en détournant chacun [de vous] de ses actions méchantes. "_Actes 3 : 22

 

Conclusion 

 

Afin de prouver que Mohamed est un vrai prophète, le Coran stipule que l’on doit trouver des prophéties le concernant dans la Taurat et dans l’Injil (Sourate 7:157 ; 61:6) Or nous ne trouvons aucune de ces prophéties, ni dans la Taurat, ni dans l’Injil (la prophétie en Jean 16:7 se réfère au Saint Esprit)* Que reste-t-il de l’autorité de Mohamed ?

03:17 Écrit par administrateur du blog dans Islam | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |