mercredi, 21 janvier 2009

Le " parler en langues ".


 

Le pentecôtisme et d'autres mouvances protestantes évangéliques donnent de l'importance aux dons du Saint-Esprit, tels ceux manifestés au Ier siècle par les apôtres et autres fidèles rassemblés lors du jour de la Pentecôte. Mais ce qu'il faut se demander c'est si le parler en langues est fait de la même manière qu'aux temps des apôtres et si ce don se trouve encore d'actualité

L’étude attentive de l’ ensemble des textes de l’Ecriture qui mentionnent le parler en langues nous permet d’établir les faits suivants :

- Les "langues" du NT étaient toujours des langues terre( Actes 10:46; 1 Co 14 : 20-22 où l’apôtre cite la prophétie d’Es 28/11-12 )

- Elles ne servaient pas à prêcher, mais à louer Dieu ( Actes 10:2-3 ) pour le faire il fallait qu'on utilise de l'intelligence et qu'on interprète; ( 1 Co 14:19; 1 Co 14:27-28 )

- Elles étaient avant tout un signe pour les non croyants. (1 Co 14/20-22)

Le "parler en langues" actuel est-il l’authentique don biblique du parler en langues? En a-t-il les caractéristiques, et vise-t-il le même but ?

 

 

 

Il n’est pas un parler de langues existantes.

Le "parler en langues" actuel n’est pas un parler en langues étrangères existantes. Il n’a même pas les caractéristiques d’un langage organisé, mais consiste en une émission de sons incohérents et incompréhensibles, qui peuvent recevoir autant "d’interprétations" qu’il y a d’interprètes. Ce phénomène de "glossolalie" est d’ailleurs connu en dehors du christianisme. Les cas de véritables parler en langues étrangères qui ont été avancés doivent être prouvés, et même alors il faudrait que l’on puisse leur reconnaître les autres caractéristiques du parler en langues biblique.

Il ne sert pas à louer Dieu.

Le "parler en langues" actuel est rarement une louange. Cette doctrine désactualisée et non-conforme à la Bible sert le plus souvent à adresser directement ou indirectement aux hommes des "prophéties", à " précher ", à édifier sa " foi ", à protéger l'Eglise contre " Satan ", à demander à Dieu " toutes sortes de choses (prospérité, etc ...) .... Il s'agit de propos incohérents, non articulés et souvent même blasphématoires. Dans certains cas, des prières ou des louanges sont destinées à Marie!!!, des " Esprits Saints !!!", ou même des entités démoniaques... Des satanistes se gaussent des chrétiens en infiltrant leurs assemblées où ils dissimulent leurs attaques en paroles grâce au " parler en langues " car il n'y a point d'interprétation. Les spiritistes et d'autres croyances parlent également en langues.

Il est un signe pour les croyants.

Il se donne comme le signe pour les croyants de leur propre "baptême du Saint Esprit", et l’église le pratique en son propre sein et pour elle-même, en flagrante contradiction avec le but clairement défini des langues dans le NT. Et comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement? Il est évident qu’il ne peut reprendre à son compte, dans le contexte d’aujourd'hui, le but assigné aux langues dans l’Ecriture


Au temps des apôtres, pas seulement le " parler en langues " revêtait " peu d'importance et était considéré le plus petits des dons de l'Esprit comme il fallait également qu'il y ait un interprète, car si ce n'était pas le cas cet orateur devrait alors se taire. Haujourd'hui pas seulement le sens du " parler en langues " est différent comme il n'y a pas d'interprète.

1 Corinthiens 14 : 6 Et maintenant, frères, de quelle utilité vous serais-je, si je venais à vous parlant en langues, et si je ne vous parlais pas par révélation, ou par connaissance, ou par prophétie, ou par doctrine?

1 Corinthiens 14 : 19 mais, dans l'Église, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue

1 Corinthiens 14 : 27-28 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète; s'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'Église, et qu'on parle à soi-même et à Dieu.


Comme il nous est indiqué, au temps des apôtres , Dieu a établi une structure organisationnelle et il n'y avait pas tout le monde qui parlait en langues.

1 Corinthiens 12 : 28 Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.

 1 Corinthiens 12 : 29-30 Tous sont-ils Apôtres? tous sont-ils Prophètes? tous sont-ils Docteurs? tous ont-ils le don des miracles? Tous ont-ils les dons de guérisons? tous parlent-ils diverses Langues? tous interprètent-ils?

Si dans l'Eglise primitive, Dieu a établi un strcuture organsationnelle dont les 12 apôtres seraient les derniers apôtres. Donc les apôtres en ayant mouru, cette structure n'aurait pas dû réapparaître de nos jours. Peut un être humain vivre sans son cerveau ou sans ses poumons ? Il est de même de nos jours. Par contre nous avons les Ecritures disponibles qui témoignent ce qui est important. 

1 Corinthiens 4 : 9 Car je pense que Dieu nous a exposés publiquement, nous qui sommes les derniers apôtres, comme des gens condamnés à la mort, vu que nous sommes rendus le spectacle du monde, des Anges et des hommes.

En plus, les dons de l'Esprit étaient toujours transmis par les apôtres de Jésus-Christ par imposition des mains ou en leur présence. Or ce n'est plus d'actualité aujourd'hui car les apôtres sont morts et il est dit qu'il n'y aurait plus d'apôtres.

Actes 8 : 16-17 Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; mais ils avaient été seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors les apôtres leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.

Actes 8 : 18 Mais Simon voyant que le Saint-Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres, leur offrit de l'argent, en disant :

Actes 19 : 6 Et après que Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit descendit sur eux, et ils parlaient diverses langues, et prophétisaient.

Les Ecritures nous disent que les dons de parler en langues, de guérir et d'autres miracles étaient justifié pour les temps apostoliques (c'est à dire du temps des apôtres) et que par conséquent, ils auraient dû disparaitre de nos jours car ils servaient à appuier leur témoignage et en plus il s'agissait d'un support vu qu'ils n'avaient pas le canon du Nouveau-Testament pour complet.

Hébreux 2 : 4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint Esprit distribués selon sa volonté.


Donc d'après les Ecritures ces dons prendraient fin, cela s'est effectivement accompli  lorsque le canon des Ecritures du Nouveau Testament a été achevé.

1 Corinthiens 13 : 8 La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.


Comme il est indiqué les apôtres " connaissaient en partie " et prophétisaient en partie " car le canon des Ecritures du Nouveau Testament n'était pas encore complet. Car en fait quand le canon des Ecritures du Nouveau Testament aurait été achevé, ce support partiel qu'étaient " les dons de l'Esprit ", cesserait également

1 Corinthiens 13 : 9-10 Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est complet sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.

1 Corinthiens 13 :11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant.

Ce qui se passe ici, c'est que désormais, les Ecritures sont complètes. Remarquez ce que Jean écrit dans Apocalypse.

Apocalypse 22 :18-19 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.


5° Seul l'espérance, la foi et l'amour sont censées demeurer après qu'il y eut l'achèvement du canon des Ecritures du Nouveau Testament.

1 Corinthiens 13 : 13 Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité.

Remarque : certains chrétiens associent le "complet ou parfait " avec le retour du Christ et d'autres avec le Royaume de Dieu. Or d'après  " 1 Pierre 1 : 13; Actes 26 : 6 ", l'espérance est censée demeurer seulement jusqu'au retour du Christ c'est-à-dire en l'accomplissement de la promesse de Dieu selon laquelle Dieu nous rachéterait de la puissance du séjour de morts " Osée 13:14 ", ce qui rend impossible d'un point de vue biblique que le "complet ou parfait" s'agisse du retour de Jésus ou du Royaume de Dieu puisque les prophéties, le parler en langues et la connaissance étaient censées disparaître avant l'espérance donc avant le retour du Christ et du Royaume de Dieu. ( 1 Corinthiens 13 : 13 " Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité " ).

partielparfait


Tous les prodiges et miracles perpétués dans ces " mouvances " viennent-ils de Yahvé ?

Matthieu 7 : 22-23 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.

D'après la Bible l'iniquité se rapporte également aux prodiges et miracles de mensonge perpétués selon l'efficace de Satan.

2 Thessaloniciens 2 : 9-12 Et quant à l'avènement du méchant,il est selon l'efficace de Satan, en toute puissance, en prodiges et en miracles de mensonge; Et en toute séduction d'iniquité, dans ceux qui périssent; parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité, pour être sauvés. C'est pourquoi Dieu leur enverra une erreur efficace, de sorte qu'ils croiront au mensonge; Afin que tous ceux-là soient jugés qui n'ont point cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'iniquité.

Conclusion : Si Jésus n'a jamais connu ceux-là. Or qui n'a pas le Fils n'a pas le Père ( 1 Jean 2:23; 2 Jean 1:9). Donc il ne peut y avoir que Satan qui est est derrière tous ces dons, ces manifestations et prodiges de mensonge, car pas seulement le sens du " parler en langues " a été détourné comme c'est désactualisé or nous savons que le Saint-Esprit de Dieu ne se manifeste pas dans le mensonge. Donc Satan qui est le père du mensonge et qui se chasse lui-même est derrière tout ça car il se déguise en ange de lumière dans le but de séduire et détourner les gens de la vérité de Dieu ( Matthieu 12 : 26.; 2 Corinthiens 11 : 14). Il est même souvent à l'origine de prodiges et de miracles ( 2 Thessaloniciens 2:9 "Et quant à l'avènement du méchant, il est selon l'efficace de Satan, en toute puissance, en prodiges et en miracles de mensonge;" ).

Video concernant les dons, les miracles et les prodiges et le " parler en langues" perpétués dans ses mouvances.


 

 

15:58 Écrit par administrateur du blog dans Doctrines non-bibliques dans la Chrétienté. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |